ARCHIPRÊTRÉ ET ARCHIPRÊTRES
de CHALOSSE

Ph. DUBEDOUT

[Sommaire DOAZIT] - [Table des articles de Ph. D.]
 

*1A l'intérieur de la Novempopulanie, La "civitas Tarbellorum", l'Etat des Tarbelles, avait Dax pour capitale. Mais une subdivision administrative, la "civitas Aturensium", autour d'Aire, est créée au dépend de Dax, coupant la Chalosse en deux.*2

Dès le IIIe siécle, le catholicisme a touché les grands centres, Bordeaux, Toulouse, Dax, Eauze. Il s'étend ensuite vers les districts plus petits, puis gagnera les campagnes. A l'origine, le diocèse coïncide avec une civitas, ancienne division territoriale. Doazit, qui se trouve dans la partie orientale de la Chalosse, est donc rattaché au Tursan, le pays des Aturenses.

A la fin du XIe ou au XIIe siècle, le diocèse d'Aire fut divisé en deux archidiaconés, celui de Marsan,sur la rive droite de l'Adour, et celui de Tursan sur la rive gauche. Ce dernier prit ensuite le nom de Chalosse (Sialossa) à la fin du Moyen-Age et comprit les deux archiprêtrés de Tursan ou Urgons, et de Chalosse ou Doazit*3.

Les archiprêtrés apparaisent (ou réapparaissent) au XIIIe siècle.

Le diocèse d'Aire était divisé en six archiprêtrés: Urgons (Tursan), Doazit (Chalosse), Uchacq (Marsan), Pujo (Le Plan), Arue (Roquefort), et Mauléon d'Armagnac.

Pour l'archiprêtré de Chalosse ou de Doazit, Joseph Légé*4 cite les parroisse suivantes :*5

Artiguebaude ou St-Etienne et Goudosse, Audignon et Banos et Arcet, Brassempouy, Cauna et Lagastet, Casalis, Casalon, Doazit et Aulès et Mus, Eyres et Moncube, Horsarrieu, Lacrabe et Morganx, La Mothe, Larbey et Maylis, Momuy, Monget et Burgaux, Monségur et Labastide Reine, Brocas et Montaut, Mugron, Nerbis, St-Aubin et Hauriet, Ste-Colombe, St-Cricq-Ségarret et Marquevielle, Ste-Eulalie et Aurice et Mauco, St-Girons et chapelle de Hagetmau, St-Sever, Serreslous et Arribanx, Souprosse et St-Pierre, Toulouzette.

Mais les limites de l'archiprêtré de Chalosse semblent avoir changé plusieurs fois au cours des siècles, notamment à l'extrème sud-est. Mant, Monségur, Labastide-Chalosse et Serres-Gaston, dépendent tantôt de l'archiprêtré de Tursan tantôt de celui de Chalosse*6.

D'après la carte de l'évêché d'Aire d'avant 1789, dressée en 1962*7, les paroisses d'Eyres-Moncube, Morganx, Monségur et Mant, dépendaient de l'archiprêtré de Tursan (Urgons), au XVIIe siècle. Pourtant, Eyres et Morganx sont déjà cités en 1619, et toutes figurent sur la carte de Pierre du Val (ca 1650), comme dépendant de l'archiprêtré de Chalosse. Dans sa « Description de l’Evesché d’Aire en Gascogne », publiée en 1651, Pierre Duval compte dans l’archiprêtré de Chalosse 35 paroisses regroupées en 28 cures ; mais le même comptait 38 parroisses au dos de la carte publiée en 1649 par Johann Janssonius.

Les paroisses de Monget, son annexe de Burgaux, Marquevielle, et Mauco*8, sont citées par J. Légé, mais pas par les autres sources.

La carte dressée à partir du Pouillé du diocèse d'Aire -Abbé Cazauran- , l'évêché d'Aire en 1749, inclu Nassiet, Marpas, Mauco dans l'archiprêtré de Doazit, et place Mant dans celui d'Urgons*9.

Registres paroissiaux de Doazit (1618-1626)

Cartes de Pierre du Val (1653)*10

Légé

J. de Font-Réaulx

Dép.

observations

 

Notre Dame de Gest (ou d'Haget); (P)

 

 

 

N. D. d'Agès, en Monségur

 

 

X

 

 

Arribans, en Serreslous

 

Arset; (P)

X

Arcet (annexe d'Audignon)

 

En Montaut

St Etienne d'Artiguebaude

St-Estienne d'Artiguebaude (ou d'Artigue-Baude); (P)

X

St-Etienne d'Artiguebaude

 

En Souprosse

 

Aulez; (P)

X

Aulès (St Jean); (annexe de Doazit)

 

En Doazit

Notre Dame d'Aurice

Aurisse; (P)

X

Aurice (N. D.)

S.S.

 

Notre Dame d'Audignon

Andinhon; (P)

X

Audignon (St Jean)

S.S.

 

Banos (annexe d'Audignon)

Banos; (P) (C)

X

Banos (annexe d'Audignon)

 

 

 

Brassempoy; (V)

X

Brassempouy (St Sernin)

Sgr. du lieu

 

 

Brocar; (P)

X

Brocas (St Pierre ou St Jean)

 

En Montaut

 

 

X

 

 

Burgaux, en Monget

Caselis (ou Casalis)

Casaliez; (P) (C)

X

Cazalis (St Laurent)

 

 

Casalong (ou St-Pierre de Caselon)

Cazalon; (P) (M)

X

Cazalon (St Pierre)

 

En Momuy

Cauna

Caunar; (P) (B)

X

Cauna (St Barthelemy)

 

 

 

Cohin; (M)

 

 

 

En St-Sever

 

Douazit; (B)

X

Doazit (N.D.)

 

Chef-lieu d'archiprêtré

 

Château de Douazit; (C)

 

 

 

Candale, en Doazit

Dumes

Dunies (ou Dumes); (P) (C)

 

Dumes (St Pierre)

 

 

 

Estignos; (M)

 

 

 

Estignol, en Aurice

Eyres

Eÿheines (ou Eyheire); (P)

X

Eyres-Moncube (St Jean Baptiste)

 

 

 

Goudosse; (P)

X

Goudos (N.D.); (annexe de Souprosse)

S.S.

En Souprosse

 

Hagetmau; (V)

X

Hagetmau (St Girons)

S.G.

 

 

Hauriet; (P)

X

Hauriet (succursalle)

 

 

Horsarrieu

Horsarcon (ou Horsariou); (P) (B)

X

Horsarrieu (St Martin)

S.G.

 

 

L'Hospital ; (maison)

 

 

 

Lespitaou, en Horsarrieu

 

La Bastide (ou La Bastide de la Reine); (P)

X

Labastide

 

Labastide-Chalosse, ou Labastide-la-Reine

La Crabe (annexe de Morganx)

La Crave; (P/B)

X

Lacrabe (Ste Eugénie); annexe de Morgans)

S.S.

Lacrabe

Lagastet (annexe de Cauna)

Lagastet (ou La Gastet); (B)

X

Lagastet (annexe de Cauna)

 

En Aurice

La Mothe

La Mothe; (P) (B)

X

Lamothe (St Hippolyte)

 

 

Larbey

Larbei; (P)

X

Larbey (St Aubin ou St Jean)

 

 

 

La Tollada ; (maison)

 

 

 

Lataulade, en St-Cricq-Chalosse

 

Mant; (P) (B)

 

Mant (St Pierre)

P.

 

 

Mailies; (P/B)

X

Maylis, annexe de Larbey

 

 

 

 

X

 

 

Marquevielle, en St-Cricq

 

(Bois de maucor)

X

 

 

Mauco

 

Meinhos; (C)

 

 

 

Megnos, en St-Sever

Momuy

Mommuy; (P) (B/C)

X

Momuy (St Martin)

S.G.

 

 

 

X

 

 

Moncube

 

 

X

 

 

Monget

 

Monsegur; (P) (B)

X

Monsegur (St Jean)

 

 

Montaut

Montault; (V)

X

Montaut (St Martin)

 

 

Morganx

Morgas; (P/B)

X

Morgans (St Jean)

S.S.

 

Mugron

Mugron; (V)

X

Mugron (annexe de Nerbis)

 

 

 

Muz; (P)

X

Mus (St Martin); (annexe de Doazit)

 

En Doazit

Nervis (ou Nerbys)

Nerbis (ou Nebris-Castet); (P/B)

X

Nerbis (St Pierre)

S.S.

 

 

Onez; (maison)

 

Ones (annexe d'Aurice)

 

En Aurice

 

Pelleste; (maison)

 

 

 

Pélesté, en Ste-Colombe

 

 

 

Pont-de-la-Reine

 

En Labastide-Chalosse

 

Pontault; (Abbaye)

 

Pontaut (N.-D.)

O.C.

Entre Monségur et Mant

 

Poyaler; (B) (C)

 

Poyaler (St Aubin); (annexe de St-Aubin)

 

En St-Aubin

 

St-Jean de Projan; (P)

 

 

 

Proyan, en St-Sever

Serres (ou Serreslous et Arribans)

Serreslous; (P)

X

Serreslous (St Barthelemy)

 

 

 

 

 

St-Pierre (de Mant)

 

En Mant

St-Pierre de Soprosse

St-Pe de Souprosse; (P)

X

St-Pierre (annexe de Souprosse)

 

En Souprosse

 

Souprosse; (V/P)

X

Souprosse (N.-D.)

S.S.

 

St-Aubin

St-Aubin; (P)

X

St-Aubin

 

 

St-Criq

St-Criq; (P/B)

X

St-Cricq-Chalosse

Sgr.

St-Cricq-Ségarret

 

St-Esprit; (P/maison)

 

 

 

Lespitaou, en Audignon

St-Gerons (ou St-Girons)

St-Girons; (P) (Abbaye)

X

St-Girons

S.G.

En Hagetmau

St-Sever

St-Sever; (V) (P) (Abbaye)

X

St-Sever

O.S.B.

S.S.

 

Ste-Colombe

Ste-Colombe; (P)

X

Ste-Colombe

S.G.

 

Ste Aularie (ou St-Eulari, Ste-Eulalye) (annexe d'Aurice)

St-Eulari; (P)

X

Ste-Eulalie (annexe d'Aurice)

 

En St-Sever

 

Termes; (C)

 

 

 

(?) entre Larbey et St-Aubin. La carte de Cassini porte au même endroit (?), un lieu-dit Pouilhouaut (poylohaut).

Tholozette

Thoulousette; (P)

X

Toulouzette (Ste Quitterie)

 

 

 

Varene; (C)

 

 

 

Barenne, en Audignon

Dépendances : S.S. : Saint-Sever
S.G.: Saint-Girons
O.C. Ordre de Cîteaux
O.S.B.: Ordre de Saint Benoît
P.: Pontaut
Sgr.: Seigneur

Dépendaient aussi de l'archiprêtré de Chalosse :
L'abbaye des bénédictins de St-Sever et sa filiale le prieuré de Nerbis, le couvent des Jacobins de St-Sever, et la collégiale de Saint-Girons à Hagetmau.

 

 

 

 

L'archiprêtré de Chalosse; par Pierre du Val (1653)

 

 

C'est probablement en raison de sa position géographique centrale que Doazit fut choisi pour chef-lieu de l'archiprêtré.

Doazit était donc le siège de l'archiprêtré de Chalosse (archipresbyteratus silocensis). Mais il faut entendre que "Doazit" désigne la paroisse, avec l'église d'Aulès, et la chapelle du Bourg ; cette dernière n'étant devenue paroissiale qu'après le concordat de 1801.

Le Verbal de Charles IX (1572) ne mentionne que "l'église paroissiale de Douasit (c'est à dire Aulès), et son annexe de Mus". Il ne dit rien sur la chapelle du bourg.

1569.

"L'église paroissiale de Douasit et son annexe de Mus est nommé archiprestré de Douasit et de Chalosse et a cure d'ames et quelques surintendances sur les autres et est à la collation de l'Evesque d'Ayre et en est archiprestre Me Gaspard Dornesan protonotaire apostolique prestre qui y réside souvent et fait le service bien en doctrinant le peuple et en son absence y a vicaires gens de bien et s'i fait aujourd'huy le service divin très bien et les Saincts Sacremens très bien administrés par les dits vicaires.

Ladite Eglise paroissiale de Douasit et aussi l'annexe de Mus ont esté bruslées a la venue des vicomtes par les compaignies du capitaine Senegas de la religion. Six calices d'argent et aussi tous les ornemens, livres, joyaux, ont esté emportés et bruslés par les mesmes et depuis les cloches rompues et portées en Bearn par les gens du sieur de Montamar et encore depuis ladite Eglise de Douasit a esté demolie et partie des voutes rompues par Jean de Lestage tailleur, Jean de Lafargue et Jean Dartiguelongue de ladite religion, habitans dudit Douasit et Mre Bernard de Poysegur prestre dudit Douasit fut bruslée une belle maison audit Douasit et tous ses biens prins et emportés. En ladite Eglise de Doasit y a une belle scolanie ou diaconat à la collation de l'evesque et en est scolain Louis de Ste Marie et y fait faire le service qui est de faire repondre les messes et ayder a administrer les Saincts sacremens au curé ou vicaire par un clerc. Mre Jean Dosets(Desest) prestre audit lieu fut tué et massacré par les gens dudit Montamar".

 

 

 

L'Archiprêtré de Chalosse avant 1789, extrait de la carte du diocèse d'Aire depuis le XIVe siècle, d'après Larcher et surtout Cazauran, "Pouillés du diocèse d'Aire". J. de Font-Réaulx inv. 1962.

 


 

Archiprêtres

 

En Remond-Arnaud de la Fargua (1265)

"caperan d’Aulés". (AdL H2(10)).

 

B. Arnaut deu Cassiet (1270)

"Archiprestre de Silossa" (archiprêtre de Chalosse). (Chartes et documents hagiographiques de l'abbaye de Saint-Sever (Landes) (988-1359) ; texte édité, traduit et annoté par Georges Pon et Jean Cabanot ; CEHAG, Dax, 2010 ; tome I, cité dans l'acte n° 135, p. 492).

 

Johan de Castaignet (1415)

Archiprêtre de Chalosse et fondateur de la prébende de Castaignet, en Saint-Jean-d'Aulès*11.

 

Gaspard d'Ornezan (1561-1572)

Noble Gaspard d'Ornezan, prieur d'Albret, archiprêtre de Doazit; cité le 29 juin 1561*12. Procureur de Blaize de Doazit-Pardaillan*13. protonotaire apostolique*14.

 

Guillaume de Vic (1587)

Guillaume de Vic, archiprêtre de Doazit, consentit à Roger de Laborde, de Péboué, le droit de banc et de sépulture dans l'église du Mus, le 14 septembre 1587*15.

 

Henry de Candalle (1610)

Henry de Candalle seigneur baron de Doazit et archiprêtre dudit lieu, signe un acte d'état civil le 8 août 1610*16.

 

Christophle de Cloche (1611-1612)

Il signe sur les registres de Doazit entre le 20 avril 1611 et le 1er février 1612. A cette dernière date, il signe C.Cloche chanoyne d'Ayre archip(restre).
"Christophe de Cloche, chanoine de la cathédrale d'Aire, fut aussi principal du collège de cette ville, 1609."*17

 

Helie Joseph Sanguinet (13 mars 1617 - 21 août 1628)

 Archiprêtre d'Uchacq en 1630 et peut-être curé de Saint-Yaguen en 1636-1654, décédé en 1657. (bull. du Centre Généalogique des Landes, n°101-102 ; 2012 ; p.1257). 

Bernard Dubroca (10 septembre 1630 - 24 mars 1644)

Fils de Raimond Dubroca, notaire royal, de Pédaulès; et frère de Jehan Dubroca, praticien (x Jehanne de Payros).
Docteur en Ste théologie (31 décembre 1629); Prêtre (21 juillet 1630); Archiprêtre (10 septembre 1630).

 

Raimond de Justes (11 décembre 1644 - 10 janvier 1660)

Probablement fils de Jehan de Justes et de Jeanne Dubroca, d'Espaunic, et neveu de Bernard Dubroca archiprêtre précédent.
Prêtre et curé de Coudures (6 février 1644); archiprêtre de Doazit (11 décembre 1644).
Le 7 mai 1653, il fut fait prisonnier et maltraité par les cavaliers de Balthazar. Il tomba malade le 15 décembre 1659, et décéda le 10 janvier 1660.*18

 

Jean Despois (3 mai 1660 - 20 juin 1661)

 

Ramond Decès (10 juillet 1661 - 3 avril 1681)

Né le 27 août 1613, à Doazit, fils de Me Arnault Decès, juge de Doazit, et de damoiselle Jacmine de Bascle.
Prêtre (18 mars 1642); Curé de St-Geours d'Auribat (1647-1657); curé de Larbey et Maylis (1657-1661); archiprêtre de Doazit (10 juillet 1661 - 3 avril 1681).
Décédé à Doazit, à "Cès Vicenechal", le 19 février 1697.
Il obtint en 1645 par provision en cour de Rome, l'archiprêtré de Chalosse ou cure de Doazit. Mais il se vit évincer en 1645 par un arrêt du sénéchal, maintenant le sieur Dubroca en qualité d'archiprêtre de Doazit. Il fut en outre condamné à faire des excuses au sieur Dubroca*19. En 1661, il obtient la cure de Ste-Colombe par résignation de Pierre Dabadie d'Espaunicq, mais étant nommé à Doazit, il cède Ste-Colombe à Me Jean de Saint-Espès (futur archiprêtre de Doazit).*20
Ramond de Cès signe "archiprêtre" pour la dernière fois le 3 avril 1681. Le 19 avril 1681 il signe simplement "prêtre", puis jusqu'à sa mort "ancien archiprêtre".
Il est décédé à Doazit, à Cès Vicenechal, le 19 février 1697. Il est enterré dans la chapelle du bourg.

 

Jean-César Decès (avril 1681 - 8 mars 1686)

Neveu du précédent. Né le 27 mars 1640 "au Juge", à Doazit, fils de Bernard Decès, juge de la baronnie de Doazit, et de Blasiote de Larrezet.
Prêtre (16 avril 1679 - 22 mars 1681); Archiprêtre (22 avril 1681 - 8 mars 1686).
Décédé le 8 mars 1686 à Doazit; enterré dans la chapelle de Doazit.

 

Jean de Sainct-Espès (9 juillet 1689 - 23 juin 1700)

Probablement apparenté au précédent: Marie Decès (soeur de Jean-César) est mariée à Pierre de St-Espès, sieur de Lichandre en Pimbo.
Curé de Ste-Colombe (1661-1689).
Devenu curé de Doazit, la cure de Ste-Colombe était attribuée à Me Pierre de Massey, Mais il y avait eu procès, et ce dernier ne resta curé de Ste-Colombe que moyennant une pension de 500 livres qui fut partagée entre MM. Decès et de St-Espès. Cette transaction date de 1689.*21

 

Jean de Sainct-Girons (13 août 1700 - 24 décembre 1710)

Docteur en théologie (17 septembre 1705).

 

Daniel Dusault (11 novembre 1711 - 10 octobre 1731)

Prêtre, bachelier en théologie.
Décédé à Mon, à Doazit, le 10 octobre 1731, et fut enterré près de la croix du cimetière d'Aulès, conformément à sa volonté.

 

Pierre de Mora (28 octobre 1731 - 28 mai 1754)

Né vers 1705.
Décédé le 28 mai 1754, à Doazit, à la "maison prebitalle"; enterré dans la chapelle du Bourg.

 

Simon de Mora (22 juin 1754 - 8 août 1791)

Réfractaire à la constitution civile du clergé, il fut suspendu de ses fonctions le 28 février 1791, mais Pierre Darcet, nommé à sa place refusa le poste.
Prisonnier à Ste-Claire à Mt-de-Marsan entre mars 1793 et 1795. il se retira ensuite dans sa famille à St-Sever et mourut peu après.*22

 

 

Avec le concordat de 1801, Doazit perdit son titre d'archiprêtré de Chalosse. Anecdotiquement, lors de l'installation de M. l'abbé Olivier Luquet à la cure de Doazit, en 1956, dans son allocution, M. Charles Blanc (futur pdt. de la Société de Borda), salua le nouvel "archiprêtre de Chalosse", à la grande surprise du récipiendaire, en reférence à cette période où l'on désignait ainsi le titulaire de la cure de Doazit.

 

 O O O OO O O O


 

1- Géographie historique des Landes (3o édition) René Cuzacq; Ed. Jean Lacoste, Mt-de-Marsan, 1962.

2- L'absence de limites naturelles entre les diocèses d'Aire et de Dax, indiquerait que la civitas Aturensium (connue vers 410) autour d'Aire, soit une subdivision administrative, créée artificiellement au dépend de Dax.

3- Joseph Légé; les Castelnau-Tursan, tome I, p.4.

4- Les diocèses d'Aire et de Dax; Joseph Légé; Aire-sur-l'Adour, 1875; tome 1, page 32.

5- Dumes et Poyaler ne figurent pas dans cette liste, certainement par omission.

6- Guide des archives des Landes, Michel Maréchal, Mont-de-Marsan 1979. p.128.

7- Le diocèse d'Aire depuis le XIVe siècle, d'après Larcher et surtout Cazauran, "Pouillés du diocèse d'Aire". J. de Font-Réaulx inv. 1962. Cette carte indique que Saint-Etienne-d'Artiguebaude aurait succédé à Doazit comme chef-lieu de l'archiprêtré de Chalosse au XVIIIe siècle! Or, les archiprêtres ont continué à résider à Doazit, sans interruption jusqu'à la Révolution.
Pouillé du Diocèse d'Aire en ligne : bull. société de Borda 1884, pp. 21-34, pp. 97-119, pp. 201-216 ; 1885 pp. 131-162, pp. 229-244, pp. 255-286 ; 1886 pp. 1-29, pp. 281-283.

8- La carte de Pierre du Val, inclu toutefois le "Bois de Maucor".

9- Tursan et chalosse Orientale, Maryvonne et Fernand Avila; impr. J. Pémartin & Cie à Dax, février 1991. p.84. Quant au Pouillé lui-même, il y inclu aussi la paroisse de La Trille.

10- D'après deux cartes: L'evesché d'Aire tracé par le Sr Pierre de Val, secrétaire de Monseigneur l'évesque; et Diocèse d'Aire en gascogne par P. du Val d'Abbeville, géographe du Roy à paris, chez Pierre Mariette, rue S. Iacques à L'Esperance avec privilège, 1653.

Légende: B: bourg (pagi); P: paroisse (parochiae); C: chasteaux (castella); M: maisons nobles (domus nobilium); V: villes (civitates). On peut ajouter à cette légende donnée par l'auteur, les abbayes, représentées par une crosse, et des symboles plus petits que les bourgs (visibles sur une autre édition de la carte), que nous avons noté "maison".

11- N.D. de Maylis, C. Daugé, p.91; d'après archives des Landes, H.19.C, par M. Foix.

12- archives de Gironde, Arrêts du parlement 29 août 1780.

13- Les Foix-Candale; A. d'Anglade. Bull. Soc. Borda 1952, p.85.

14- Verbal de Charles IX, 1572.

15- Généalogie de la famille de Laborde-Peboué, p.6; archives des Landes Br Gd 4o 313.

16- Etat-Civil de Doazit B.M.S. (1609-1659), feuillet no14.

17- J. Légé; Les Castenau, 1887; tome II, p.478.

18- Relation véritable; Armorial des Landes, Baron de Cauna, tome III, p. 480 et p. 518.

19- Archives des Landes H. 81 C., par M. Foix.

20- Voir d'autres détails sur la vie mouvementée de Ramond Decès, dans N. D. de Maylis, C. Daugé,1936; p. 92 à 94.

21- N.D. de Maylis, C. Daugé, p.94, d'après Archives, Doyenné de Hagetmau. C. par M. Foix.

22- Voir chapitre " Les Doazitiens de la Révolution ".