[Sommaire archives]


     5 différentes copies du vidimus (1439) de l'acte du 2 février 1265, conservées aux Archives des Landes : H2 (8, 10, 11, 12, 13).




Archives des Landes : H2(10)

2 février 1265

Coppie de la cession faitte par en Denot seigneur de Douasit en faveur d'en Guitard seigneur Darrimbles quil luy dellaisse la terre de Goesmes avec la moyenne basse jeustice et quil veut les habitans de Douasit laillent affiever ou publer et se depouilhe de tout les droits quil y avoit.

In nomine domini, Amen, Conegude cause sie que cum per temps passat, en Denot senhor de Doazit & en Guitart senhor de Arrimbés se fossen accordats d’auguns acorts sus la terre de Goesmes & autes causes en sy cum aparé per une carte feyte grossade per le manc de meste Pees de Carté sanré notari en tot lo dugat de Guiayne, e estent la donx en la vielle de Sent-Sevé de Gascougne en labescat d’Ayre aysy cum aparé per ladite carte, & cum ladite carte fosse degoastade per vieillesse, & perils que retornaré nó leyable n’y legidere, asso en preiudicy & grand daumatge qui podossi torná de lasdites partides ou de augun de los possessors, que Amanieu de Pomés senhor de Arrimbés, vedent que ladite carte ere goastade cum dit es, & no podé trobá lo registi deudit meste Pés, si s’en aná en taus honorables sabis & discrets senhors Vidonat de Sault cum a loctenent del honorable scuder Menault de Garlenx prevost reyau de la vielle & prebostat de Sent-Sevé & en ta Antoni de Sort bayle per Mossen Pés de Bearn la donx abat & regent l’abadie de Sent Sevér, en supplican & requerin a lor, que lor plaser fosse & per lo benc de justici anans lo goastement de ladite carte, & la perdition deudit registi don ladite carte ere, que lor plaser fos, de mandá a mi notari de jus escriut, que ladite carte metossy aysy cum la trobery estenude seine mudá nulhe substanci en mon registi en forme publique une ou plus ors tantes cantes nel feré besoi(nh) aconservation de son dret, Et los avants ditz prebost & bayle, audiens ladite pregari & supplication & requeste esser juste & resonab(le) si mandan de bouque a mi notari de jus scriut, que la predite carte, metossy en mon registi, aysy cum la troberi, & ly metossy en forme publique, la tenó de laquoau carte sen seg de mot a mot en aqueste forme, CONEGUDE CAUSE SIE, atots aquets qui aqueste present carte beyran ny legir audiran, que en Denot senhor de Doazit fils purmer & hereter de mosen n-Auger de Doazit ab volontat & ab autrey de mosenhor Denot de Doazit son encon, per sa bonne volontat, & no forsat ny decebut en la cort de Doazit lo die que sa terre aressebo, & jurá a la cort de Doazit

ed quitá per luy & per tot son linatge, & per son orden, & per tots successors per ares & per tots temps, a en-Guitart senhor d’Arrimbés & a son herts & a son orden & a tots sons successors, tots aquets debers qui ed abé ne aber debé, ni la maison de Doazit abé, ni agó, en degun temps en la terre de Goesmes, es assaber que lodit Denot a quitat tots los debers de ladite terre, a tot besin de Doazit, qui en ladite terre de Goemes se borra poblar ny borra affivar, eceptat que si a auchengut dret & ley & sang & murti, aysy cum en los vesins de Doazit, et a autreyat aux vesins de Doazit, qui en ladite terre se borran poblar ny borran affivar, padibent per tots sa terre ab tots abers de ladite terre de Goemes en fore, en la maneyre que los vesins de Doazit lan deus degz de Doazit en fore, Pero si cont(ens) abié enter los pobledors & los affibedors de ladite terre, & enter en-Guitart per reson deu fiu, its se deben jutjar en le manc de en-Guitart de quere cause per conegude de la cort de Doazit, Et si             abié enter en-Guitart & los pobledors & los affibedors de la dite terre per areson des termyn(emens) de terre, & per aute areson que maos per areson deu fiu, its se deben jutjar en le manc de en-Guitart per conegude de la cort de Doazit et lodit Denot autreja tot assó qui suberdit es, en la maneyre que suberdit es, Et que tot aysy ac tiera & ac observerá, en contre no vierá, ni anar ni vier no y ferá, per luy ni per aute personá, en negun loc, ni en negun temps, ni en negune maneyre ny en negune cort secglari ni de gleyse, Renonciá a tots fors costumes apeus usadges, a tote areson a tot dret sibilli & canonic, en areson de ladite terre de Goeymes Actum fuit secunda diae mensis februarii anno domini milesimo ducentesimo sexagesimo quinto, Regnante Domino Edoardo Rege Anglie, Domino Sr abbate Sancti Severi, Testimonis en-F deu Castaignet caperan de Brocas, en-Remond-Arnaud de la Fargua caperan d’Aulés, en Gaysarnaud Dramor senhor de Sent Cric en Bernard Remond de Serres, & Pé de le Barte, en Bertrand de Tabalis en Arnaud-Bernard de Crabasat, en Peraudon deu Mus, Et jo Pes de Carte notari public en lo Dugat de Guiayne, Loquoau mandement fo feyt a mi notari jus scriut per los susdits loctenent & bayle de facie ad faciem, lo quatorzau jorn deu mes de Marts lan mil quoate cens & trente nau, Testiminis son deso Joan d’Arrimbés Fort(an)i deu Fau Aremons Dembidons Johanot deu Fortains, et jo en Denis de Forquade notari public per las autoritats imperiau & reyau, & ordenari de la cort reyau de Sent Sever qui la present carte coppié atau cum feyt per lodit meste Pes Carté, en mon registi la met(u) & pausé, & occupat de negocis per aute scriue la fy, & de mon senhau la singné, Ainsy signé d’un seing a l’antique

Madam(oise)lle Darrimblés a donné ceste copie, elle a loriginal Il sert contre Mr de Douasit pour lui f(aire ?) relacher tous les fiefs qu’il a pris dans le terre de Gouesmes dont il pretend en estre seigneur.


[Sommaire archives]




Archives des Landes H2(8) ; Traduction non datée.

L’acte est datté de l’an 1265
Le vidimé de 1439.

Traduction de gascon en françois de l’acte par lequel le Sr de Doazit abandonne au sieur darimbes la terre de goesmes

Au nom de notre seigneur ainsi soit il Comme chose soit que comme par cydevant en Denos seig(neu)r de doazit et Enguitar seigneur darimbes eussent transigé touchant la terre de goesmes et autres choses ains(y) quil apert par un instrument grossoyé par Me Pee de Cartié cydevant notaire en tout le duché de Guienne President pour lors en la ville de St Sever en Gascogne Diocese daire ainsy quil apert par led(it) instrument et comme led(it) instrument pourroit se gater par le lap du tems en telle maniere quelle deviendroient nom lisible au grand dommage et prejudice des parties ou de leurs possesseurs ce que voyant Amaniu de Pomes seig(neu)r darimbés et quil ne pouvoit pas trouver le registre dud(it) Me Pee presanta requete aux honnorables sçavans et discret seig(neu)rs Vidon de Sault lieutenant de l’honorable Menaut de Gardens ecuyer prevot Royal de la ville provoté de St Sever et Antoine de Sort bayle de m(essi)re Pee de Bearn pour lors abbé et administrateur de l’abbaye de St Sever les sup(plian)t et requerant que leur plaisir et volonté feut pour le bien de la justice avant l’entier gastement dud(it) instrument et perte dud(it) registre duquel il a esté tiré d’ordonner a moy no(tai)re cydessous ecrit de la coucher en mon registre en forme publique selon sa teneur de mot a mot sans y rien changer de sa sustance et d’en faire une ou plusieurs espeditions tant quil en seroit besoing pour la conservation de son droit et lesd(its) prevos et bayle voyant lad(ite) suplique et requete juste et raisonnable ont ordonné de bouche a moi d(it) no(tai)re cudessous ecrit de coucher en mon registre led(it) instrument ainsy quil est et la mettre en forme publique dont s’ensuit la teneur mot a mot et en cette maniere, Comme chose soit a tous ceux qui la present chartre verron ou lire et entendront que en Denos Seig(neu)r de Doasit, fils ainé, héritier de m(onseigneu)r Augier de Doasit avec volonté et consantement de M(onseigneu)r Denot de Doasit son oncle par sa bonne volonté et de gré sans estre trompé, ni forcé, en la cour de Doasit, le jour quil se mit en possession de la terre de Doasit et pretat serement de fidelité, il quitta pour (lui) et pour tous ses linagers descendans et sussesseurs presens et avenir, a Enguitard, seig(neu)r d'Arimbles, ses heritiers ses descendans et a tous ses sucesseurs tous et chacuns les droit et devoirs que luy et les seig(neu)rs de Doasit ont ou ont eu de tous tems sur la terre de Goesmes, c'est a dire, que le dit Endenot a quitté tous les devoirs aux habitans de Doasit qui voudront s’aller peupler dans lad(ite) terre de Goesmes ou y prendre de terres a fiefs exceptés ceux qui seront accusés de droit loy sang et murtre de mémes qu'aux habitans de Doasit, de plus a accordé aux habitans de Doasit qui voudront s’aller peupler dans lad(ite) terre ou aller y prendre terres a fiefs, le droit de pascage dans toute sa terre comme dans celles de Goesmes selon la coutume en la méme manière que les habitans de Doasit ont accoutumé de l'avoir dans les decs de Doasit, c'est pourquoy, s'il arrive quelque conteste entre les nouveaux habitans et fivatiers de lad(ite) terre de Goesmes avec led(it) Enguitard pour raison des fiefs elle sera jugée par led(it) Enguitard, le juge de Doasit apelé, de même s'il arrive quelque differant entre led(it) Enguitard et lesd(its) nouveaux habitans et fivatiers pour raison des limites de leurs possessions et pour quelque autre droit consernant lesd(its) fiefs, il sera jugé par led(it) Enguitard, le juge de Doazit appelé, et led(it) En Denot a accordé tout ce dessus en la manière cydessus exprimée et promis qu'il gardera et tiendrat le tout et ne viendrat ny ne fera jamais tenir contre led(it) accord ni par soy ni par autre personne en aucun tems ny en nulle manière ni en aucune cour seculiere, ni d'eglize, renonce a tous fors coutumes du pais a tous usages a toute raison à tout droit civil et canon pour raison de la terre de Goesmes. Fait le second jour du mois de fevrier 1265 regnand Edouard roy d’Angleterre Mr P(?) labbet de St Sever, témoins F. du Castaigné curé de Brocas Ramond Arnaud de laFargue vicaire d’Aules Guixarnaud Damour seg(neu)r de St Crit Bernard Ramond de Serres et Pee de la Barthe Bertrand de Cabalis Arnaud Bernard de Crabusat Arnauton de Mus et moy Pee de Cartié no(tai)re public au duchef de Guienne lequel commande(men)t feu fait a moy no(tai)re desous ecrit de fasse a face le (1)4 jour du mois de mars lan 1439 temoins tous du present acte Jean Darimbes Fortanier de Fau Ramond Denbidounes et Jendet Fortaner et moy Denis deForcade no(tai)re royal au siege de St Sever qui ay ecrit la present charte a été coppiee ainsy quelle avoit eté faite par led(it) Me Pee Cartie l’ai mise et couchée dans mon registre et occupé ailleurs je les faite ecrire par mon clerc et l’ay signée de mon sein ordinaire.


[Sommaire archives]


Archives des Landes : H2(11)
Copie de 1712 du vidimé de 1439 de l’acte de 1265.

B
Layete 5 liasse 3 chartre 7
Mense conventuelle Arrimblés directe

Delaissement de la terre de goesmes par le seig(neu)r de Doasit en faveur de En Guitar seigneur d'Arrimblés en datte du 2 fev(rie)r 1265 et vidimée le 4 mars 1439


2 fevrier 1265
Delaissement fait par le seigneur Doasit de la terre de gouesmes en faveur du S(ieu)r enguitar seigneur Darrimbles
Pour justifier desd(its) griefs
N
Size

In nomine Domini amen, Conegude cause sie que cum per temps passat En Denot senhor de Doazit & en Guitart senhor de Arimbés se fossen accordatz dauguns accortz sus la terre de Goemes et autres causes ensy cum aparè per une carte feyte grossade per le manc de meste Pees de Cartié san re notari en tot lo dugat de Guiayne [e estent la donx en la vielle de Sent-Sevé] de gascongne en labescat Dayre aysy cum aparé per lad(ite) carte et cum laditte carte fosse degoastade per vieillesse, et perils que retornare no legable ny legidere asso en preiudicy et grand daumatge qui podere torna de lasdittes partides ou de augun de los possessors que Amanieu de Pomés senhor de Arimbés vedent que laditte carte ere goastade cum dit ez et no pode troba lo registe deudit meste Pes sy sen ana en taus honorables sabis et discretz senhors Vidonat de Saut cum a loctenent del honorable scuder Menault de Garlenx prevost reyau de la ville et prebostat de Sen-Sevé et enta Antoni de Sort baile per Mossen Peir de Bearn la donx abat et regent labadie de Sent Sever [en supplican & requerin a lor, que lor plaser] fosse et per lo benc de justici anant lo goastement de lad(ite) carte et la perdition deudit registi don ladite carte ere que lor plasér fos, de manda ami notari dejus escriut, que ladite carte metossy aisy cum la trobery estenude seins muda nulhe substancy en mon registi en forme publique une ou plus ors tantes cantes nel fere besoin a conservation de son dret et los avants dits prebost et baile audiens ladite pregari et suplication et requeste esser juste et resonable sy mandan de bouque ami notari dejus scriut que la predite carte metossy en mon registi aysy cum la troberi et ly metossy en forme publique la teno de laquoau carte sen seg de mot a mot en aqueste forme CONEGUDE CAUSE SIE a tots aquetz qui aqueste present carte beyran ny leger audiran, que en Denot senhor de Doazit fils purmer [& hereter] de mosen n-Auger de Doazit ab volontat et ab autrey de mosenhor Denot de Doazit son encon per sa bonne volontat et no forsat ny decebut en la cort de Doazit lo die que sa terre aressebo et jura a la cort de Doazit

ed quita per luy et per tot son linatge et per son orden et per tots successors per ares et per tots temps a en Guitart senhor Darimbés et a son herts et a son orden & a tots sons successors, totes aquets debers que ed abé ne aber debé ni a la maison de Doazit abé ny ago, en degun temps en la terre de Goesmes ; es assaber que lodit Denot a quitat tots los debers de ladite terre a tot besin de Doazit quy en ladite terre de Goemes se borra poblar ny borra affibar, exceptat que sy a auchencut dret & ley & sang & murti, aysy cum en los vesins de Doazit et a autreyat aux vesins de Doazit quy en laditte terre se borran poblar ny borran affibar padibent per tote sa terre ab tots abers de ladite terre de Goemes en fore en la maneyre que los vesins de Doazit lan deus degs de Doazit en fore pero sy conten abie enter los pobledors et los affibedors de ladite terre et enter en Gentart per reson deu fiu its se deben jutjar en le manc de en Guitart de quere cause per conegude de la cort de Doazit et si               abie enter en Guiutart et los possedors et los affibedors de laditte terre per areson des terminement de terre et per aute areson que maos per a reson deu fiu its se deben jutiar en le manc de en Guitart per conegude de la cort de Doazit et lodit Denot autreia tot asso qui suberdit ez en la maneyre que suberdit es, et que tot aysy ac tiers et ac observa en contre no viera, ny anar ny vier no y fera, per luy ny per aute persona, en negun loc, ny en negun temps, ni en negune maneyre ny en negune cort sècglari ni de gleise renouna a tots fors costumes apres usadges, a tote areson [a tot dret sibilli & canonic, en areson] de ladite terre de Goesmes actum suit secunda die mensis febriarii anno domini milesimo ducentesimo sexagesimo quinto, regnante domino Edoardo rege anglié, domino Sr abbaté Sancti Severi testimonis en F. deu Castaignet caperan de Brocas en Remond Arnaud de la Fargua caperan Daulés en Gaysarnaud Dramor senhor de Sent Cric en Bernard Remond de Serres & P. de Lebarte, en Bernard de Tabalis en Arnaud Bernard de Crabasac en Peraudon deu Mus et jo Pes de Cartie notari public en lo dugat de Guiayne Loquoau mandement fo feyt a mi notary jus scriut per los susdits loctenent & baile de facie ad faciem lo quatorzau jorn deu mes de marz lan mil quoate cens et trente nau Testimonis son deso Joan Darimbés Fortanie deu Fau Aremons Dembidones Johanot de Fortaner, et jo en Denis de Forquade notari public per las autoritats imperiau et reiau, & ordenari de la cort reyau de Sent Sever qui la present carte coppie atau cum feyt per lodit meste Pes Cartie, en mon registi la metu et pausé & occupat de negocis per aute scriue la fy et de mon senhau la singué ainsy signé d’un seing a lartigue

Extrait vidimé & collationne a esté la presante coppie par moy no(tair)e rojal soubs signé sur la grosse en forme des presans escripte en parchemin sans y avoir rien adjouté ny diminué que comme il est porté par icelle et lad(ite) extraction a esté faitte a la requette de dem(oise)lle(?) Jeanne Dupruret vefve a feu noble Pierre Ustache de Borrit vivant seigneur de Pouymignan, Et lad(ite) extraction faitte a retiré le tout devers elle fait a St Sever le huitiesme de mars mil sept cens douze

     Jeanne de Pruret
 
    Mericamp notaire royal


Copié a St Sever le 8e mars 1712
     Destouet
p5/6d


Signiffié le 22e avril 1712 à Me Dutroy pro(cur)eur parlant a luy par coppie par moy
     Castaignos


[Sommaire archives]


Archives des Landes : H2(12)

Pour les R P benedictins
Contre Mr Doasit
     Brethous

2 febr 1272 (sic, pour 1265)

Acte par lequel il se justiffie que les predecesseurs seigneurs de Doasit firent abandon de la terre de goemes a an Guitar seig(neu)r Darrimbles avecq tous droitz et devoirs seigneuriaux dans laquelle caverie de Goemes les biens de Filhucat dont est question sont scitues

     Brethous

2 feb(rie)r 1265

In nomine domini amen, Conegude cause sie que cum per temps passat en Denot senhor de Doasit et en Guitart senhor d’ Arimbés se fossen accordats d’auguns accorts sur la terre de Goesmes et autres causes ainsy cum apparé per une carte feyte grossade per la manh de maeste Pées d Latrolie sa en ré notari en tout lou dugat de Guyaine [e estent la donx en la vielle de Sent-Sevé] de Gascogne en labescat d’Ayre ainsi cum apparé per lad(ite) carte, et cum lad(ite) carte fossé degoastade per vielhesse et perils que retornaré no leyable ny legidere et asso en prejudici et gran damnadge qui podere torna de lasd(ites) partides o de dauguns de lors possessors que Amaniu de Pomés senhor d’Arimbés veden que lad(ite) carte ere goastade cum dit es et no podé troba lo registe deud(it) m(est)e Pées sen ana en taus honnorables sabis et discrets senhors Vidonat de Saut cum a loctenent del honnorable scuder Menaut de Garlenx prebost reyau de la viele et prebostat de St Sever et enta Antoni de Sort bayle per Mosen Pées de Bearn ladonc abat et regent l’abadie de St Sever en suplican et requerin a lor, que lor plaser fosse et per lo bent de justice avant lo goastament de lad(ite) carte et la perdition deud(it) registe on lad(ite) carte [ere, que lor plaser fos, de mandá a mi notari de jus escriut, que ladite carte] metosse aysi cum la troubery extenude sehns muda nulle substancy en mon registe et aqui la metossy en forme publique une o plusiors tantes cartes en fere bessoin a conservation de sson dret et los avantdits prebost et bayle audiens lad(ite) pregary et suplication et requeste esser juste et ressonable si mandan de bouque a my notari dejus scriut que la predite carte metossy en mon registe, aysy cum la troberi et ly metossy en forme publique la teno de laquoau carte sen sec de mot a mot en aqueste forme. CONEGUDE cause sie a tots aquets qui aqueste p(rese)nt carte beyran ny legir audiran que lod(it) en Denot senhor de Doassit filh prumer et heritier de mossen Auger de Doassit ab volontat et auctrey de monsenhor Denot de Doassit son encon per sa bonne volontat et no forsat ny decebut en la cort de Doassit lou die que sa terre a ressebo et jura a la cour de Doassit

ed quita per luy et per tot son lingnadge et per son orden et per tots successors per ares et per tots temps a Enguitar senhor d’Arimbés et a sos heretés et a son orden et a tots sos successors tots aquets debers qui ed ave ne aver debé ni la maison de Doassit abé ni aguo en degun temps en la terre de Guoesmes es assaber que lavantdit Denot a quitat tots los debers de lad(ite) terre a tot bessin de Doassit qui en lad(ite) terre de Guoesmes se borra poblar ni borra affibar exceptat que sia archenut dret, et ley, et sanc et amurty, aissy cum en los bessins de Doassit, et en autreya aux bessins de Doassit quy en lad(ite) terre se borran poblar ny affibar padiben per tote sa terre, et ab tots abers de lad(ite) terre de Goesmes en fore en la maneyre que los bessins de Doassit lon deus detz de Doassit en foré pero si contenx abie enter los pobledos et los affibedos de lad(ite) terre et enter Enguitard per reson deu fiu its se deven judjar en la manc de Enguitard de quere cause per conegude en la cort de Doassit et sy per           abie enter En Guitard et los pobledos et affibados de lad(ite) terre per aresson des terminemen de terre et autre resson que maos per aresson deu fiu itz se deben judjar en la manc de en Guitard per conegude en la cort de Doassit, et led(it) Denot autreya tot asso qui subredit es en la maneyre que sobre dit es et que tot ayssy ne tiera et ne observera en contre no viera ni anar ni vier fey fera per luy ni per autre persona en negun loc ni en negun temps ni en negune maneyre ni en negune cort segglari ni de gleise renonsa a tots fors, costumes, apels, usadges, a tote aresson, a tot dret sibil et canonic en aresson de lad(ite) terre de Goesmes actum fuit secunda die mensis februarii anno domini M° CC° LX° quinto Regnante Domino Edoardo Rege Anglie, Domino B° abbate Santi Severi testimonis En F de Castanhos caperan de Brocas En Ramon Arnaud de Lafargue caperan Daulés En Guixarnaud De Amon senhor de Sent Cric En Bernard Ramon de Serres et Pé de Labarthe, En Bernard de Tabalis En Arnaud Bernard de Crabasac En Perarnaudon deu Mus et jo Pés de Cartie notari public en lo dugat de Guieyne. Loquoau mandemen fo feyt a mi notari jus scriut per los susd(its) loctenen et bayle de facie ad faciem lo quatorsau jour deu mes de marts l’an m° cccc et xxxix. testimonis son de so Johan d’Arimbés Fortanie deu Frau Aremon Dembidones Johanot deu Fortanier et jo En Denis de Forquade notari public per las authoritatx imperiau et reyau et ordinari de la cort reyau de Sent Sever qui la p(rese)nt carthe copié atau cum feyte per lod(it) mesté Pes Latrolie et en mon registe la metu et peusa et oqupat de negosses per autre service. Et de mon senhau la singné avec un sein et paraphe a l’antique.

La copie du present acte en bonne et deüe forme est au procés pendant au parlement de Bordeaux et dont Mr le Baron de Doasit dans ses dernieres ecritures en a signifié une copie.

     F Pierre Devilla


[Sommaire archives]


Archives des Landes : H2(13)

2e fevrier 1265

Acte en bonne forme par lequel le seigneur de Doazit delaisse et restitue la terre de Goesme quil avoit usurpée sur le seigneur d'arimbés que le scindic raporte pour justiffier de sa req(ue)te



Acte [par lequel le seigneur de] Doazit delaisse [et restitue] la terre de Goesmes [qu’il avoit] usurpé sur le seig(neu)r d’Arrimbés raporte es bonne forme

In nomine domini Conegude cause sie que cum per tems passat En Denot senhor de Doasit et en Guitart senhor de Arrimbés se fossen accordats d’auguns accorts sur la terre de Goemes et autres en si cum apparé per une carte feite grossade per le manc de meste Pées de Cartié s’an ré notari en tot lo dugat de Guiayne existent la Doux en la vielle de Sent-Sevé de Gascogne en l’abescat d’Aire aysi cum apparé per lad(ite) carte, et cum lad(ite) carte fosse degoastade per vieillesse et perilh que retornace no leyable ny legidere et asso en prejudice et grand damnatge qui podere torna de lasd(ites) partides ou de augun de los possessors, que Ameniu de Pomés senhor de Arrimbés vedent que lad(ite) carte ere goastade cum dit es et no pode troba lo registi deud(it) mesté Pés, se sen ana en taus, honnorables savis et discrets senhors Vidonot de Sault cum a loctenent del honorable scuder Menault de Garlenx prebost reyau de la vielle et prebostat de Sent-Sevé, et enta Antoni de Sort bayle per Mossen Pés de Bearn ladoux abat et regent l’abadie de Sent-Sever en supplican et requerin a lor, que lor plaser fosse et per lo ben de justici avant lo goastament de lad(ite) carte et la perdition deud(it) registi don lad(ite) carte ere que lor plaser fos de manda a mi notari de jus escriut que lad(ite) carte metossi aysi cum la troubei estendude, seins, muda nulhe substanci en mon registi [et aqui la metossy] en forme publique une, o plusiors tantes cantes nel feré besoin a conservation de son dret, et los avant dits prebost et bayle audiens lad(ite) pregari et supplication et requeste esser juste et ressonable           si mandan de boque a mi notari dejus escriut que lad(ite) carte metossi en mon registi, aissi cum la troberi et ly metossi en forme publique, la teno de laquoau carte sen seg de mot a mot en aqueste forme.... CONEGUDE cause sie a tos aques que aqueste present carte veyran ny legir audiran, que En Denot senhor de Doasit filh purmer et hereter de mossen Auger de Doasit ab  volontat et ab autrey de mossenhor Denot de Doassit son encon per sa bonne volontat et no forsat ny decebut en la cort de Doasit la dié que sa terre a recebo et jura a la cort de Doasit

ed quita per luy et per tot son linatge et per son orden et per tots successors per ares et per tots temps a En Guitart senhors d’Arrimbés et a son herts, a tots son orden et a tots sous successors, totes aquest devers que et avé ne aver debe ny la maison de Doazit ave ny ago en degun temps, en la terre de Goemes es assaver que led(it) Denot a quitats tots los devers de lad(ite) terre a tots vessin de Doasit qui en lad(ite) terre de Goemes se bora poblar ni borra affibar exceptat que sia ar chement dret, ley, et sanc et murti, aissy cum en los vessins de Doasit, et a autreyat ausd(its) vessins de Doasit qui en lad(ite) terre se borran poblar, ny borran affiber padibent per tote sa terre ab tots aberes de lad(ite) terre de Goemes en fore, en la maneire que los vessins de Doasit, l’an deus dets de Doazit en fore pero si content abié enter los pobledors et los affibedors de lad(ite) terre et enter En Guitart per reson deu fiu its se debin jutjar en le manc de Enguitart, de quere cause per counougude de la cort de Doazit et si querele y abié enter En Guittar, et los pobledors, et los affibedos de lad(ite) terre per a reson desterminement de terre et per autre reson que maor per a reson deu fiu itz se deben jutjar en le manc de Enguitart per conegude de la cort de Doasit ; et lod(it) Denot autreya tot asso qui suberdit es, en la maneire que suber dit es, et que tot aysi ac tiera et ac observera, en contre noviera, ny anar, ny vier no y faira per luy ny per aute persona, en negun loc, ny en negun temps, ny en negune maneyre ny en negune cort secglari, ny de gleyse renoncia a tots forts, costumes, apens, usatges, a tote a reson, a tot dret sibilli et canonic en a reson de lad(ite) terre de Goeme. Actum fuit secunda dié mensis februarii anno domini millesimo ducentesimo sexagesimo quinto, Regnante Domino Edoardo Rege anglie, Domino B. abbate Sancti Severi, testimonis En F. den Castaignet caperan de Brocas En Remond Arnaud de la Fargue caperan d’Aules En Guisarnaud Doamor senhor de Sent Cric En Bernard Remond de Serres et Pe de le Barte En Bertrand de Tebalis, En Arnaud Bernard de Crabusac En Per Arnaudon deu Mus, et jo Pes de Cartie notari public en lo dugat de Guiayne. Loquoau mandemen fo feit a mi notari jus scriut per los susd(its) loctenent et bayle, de facié ad faciem lo quatorzieme jour dau mes de marx l’an mil quatre cens et trente nau ; testimonis son de so Joan d’Arrimbes Fortané deu Fau Aremonet d’Embidones Johanet deu Fortaner, et jo En Denis de Forquade notari public per las autoritats imperiau et reyau et ordinari de la cort reyau de Sent-Sevé qui la present carte copié a tau cum feyte per lodit meste Pes Cartié en mon registi la metu et pausé et occupat de negocis per aute scrive la fy et de mon senhau la singné ainsin signé

Et au dos sont escrit ces mots arrimés titres Darrimbés touchant la noblesse

Auiourdhuy vingt quatriesme may mil sept cens vingt dans la ville de St Sever par devant nous Antoine Mericamp no(tai)re royal et dans notre estude a este procedé a l’extraction et vidimus d’un titre ancien escrit en parchemin en gascon passé en mil deux cens soixante cinq le second de fevrier de lad(ite) année ce requerant Mr Mathieu Salomon Brethous procureur au presant siege et du sindiq de l’abaye ordre St Benoit d’icelle en defaut et absance de messire Leon de Candalle baron de Doazit a ce voir faire assigné a ce jourdhuy heure de une heure de relevée a requeste dudit sieur sindiq par exploit du dix sept de ce mois fait par Pomies huissier en la cour de parlemant controllé a Bordeaux par Mironet en concequance des lettres obtenues par ledit sieur sindiq en la chancellerie pres la cour de parlemant de Bordeaux le vingt novembre dernier signés par le conseiller Dalones et scellées qui na compareu ny procureur pour luy lad(ite) extraction du susd(it) titre faitte et tirée mot a mot sur une expedition ancienne en bonne et dhue forme a nous exibée et representée par noble Odet de Laborde S(ieu)r de Pilo comme detempteur d’icelle suivant l’assignation a luy donnée a la requeste dud(it) S(ieu)r sindiq le ving trois du courant fait par Castaignos sergent royal controllé a St Sever par Mericamp lequel lad(ite) extraction faitte a retiré devers luy ledit titre et la presante coppie a este retirée par led(it) Brethous procureur dud(it) S(ieu)r sindiq et laquelle presante extraction et vidimus a este par nous susd(it) no(tai)re procedé a l’heure de quatre heures de relevée de ce dit jour et a led(it) S(ieu)r Laborde signé aveq led(it) Brethous procureur dud(it) S(ieu)r sindiq et nous fait a St Sever led(it) jour et an que dessus.

     Brethous procureur dud(it) R. P. scindiq
     Mericamp notaire royal
     Laborde
Con(trol)le a St Sever le 25e may 1720 Mericamp


[Sommaire archives]